Commuters makes their way along a road amid foggy conditions in Amritsar on December 31, 2020 (Photo by NARINDER NANU / AFP)

Les autorités indiennes ont imposé un couvre-feu nocturne à New Delhi et plusieurs des principales villes du pays jeudi, à l’occasion de la soirée du Nouvel An, dans le cadre de leurs efforts visant à empêcher la propagation du nouveau variant du coronavirus.

Dans la capitale indienne, le couvre-feu sera de rigueur de 23h00 à 06h00 du matin pendant deux jours avec une interdiction des  rassemblements de plus de cinq personnes.

D’ordinaire, des dizaines de milliers de personnes se rassemblent dans le centre de New Delhi, qui compte plus de vingt millions d’habitants, pour accueillir la nouvelle année.

Les autorités avaient déjà imposé un couvre-feu nocturne jusqu’au 5 janvier dans plusieurs autres villes, dont la capitale financière, Bombay, et dans l’Etat du Karnataka où Bangalore est le siège de la high tech indienne.

Le Rajasthan et l’Uttarakhand, qui attirent généralement un grand nombre de touristes à l’occasion des fêtes de fin d’année, ainsi que le Tamil Nadu et le Gujarat ont tous mis en place un couvre-feu pour la soirée du Nouvel An.

L’apparition du nouveau variant du coronavirus au Royaume-Uni inquiète vivement les autorités. Une importante communauté d’origine indienne y réside et des milliers d’entre eux sont revenus en Inde pour les fêtes de fin d’année.

L’Inde a annoncé le 23 décembre la suspension de tous les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni.

Jusqu’à présent, au moins 25 cas du nouveau variant du coronavirus ont été détectés sur des voyageurs arrivés en Inde et les autorités ont lancé une opération d’envergure pour retrouver les milliers de personnes arrivées avant la suspension des liaisons aériennes avec le Royaume-Uni.

Avec plus de dix millions de contaminations par le coronavirus, l’Inde occupe la deuxième place mondiale derrière les Etats-Unis en nombre de cas. Mais avec quelque 150.000 décès, le taux de létalité y est l’un des plus bas du monde et le nombre de nouvelles infections a drastiquement baissé au cours des dernières semaines.

ja-tw/qan/at/lch