AFP

Melbourne, deuxième ville d’Australie, a fait état vendredi de plus de 400 nouveaux cas de coronavirus, un record depuis la fin mars, en dépit du reconfinement décidé il y a plus d’une semaine.

Les autorités de l’Etat du Victoria (sud-est), dont Melbourne est la capitale, ont fait état de 423 nouveaux cas dans la métropole de cinq millions d’habitants, et de cinq autres dans les zones rurales de l’Etat.

Le total journalier dans l’Etat est supérieur à tous les chiffres quotidiens annoncés pour l’ensemble du pays depuis la fin mars.

« Nous n’avons pas surmonté la crise, au contraire », a déclaré le responsable de la Santé dans l’Etat du Victoria, Brett Sutton.

Alors que l’immense île-continent était plutôt parvenue à maîtriser auparavant l’épidémie, Melbourne connaît depuis mi-juin une résurgence de cas.

Cette nouvelle vague a été imputée à des manquements aux règles dans les hôtels où les voyageurs revenant de l’étranger effectuaient leur quarantaine.

Les cinq millions d’habitants de Melbourne et de ses banlieues ont reçu la semaine dernière l’ordre de rester confinés chez eux pendant six semaines après l’échec des mesures prises pour empêcher la propagation du virus.

« Nous espérons que les chiffres se stabiliseront la semaine prochaine », a déclaré M. Sutton.

Les autres Etats australiens ont tous fermé leurs frontières avec le Victoria pour empêcher la propagation du virus.

Mais de nombreux cas de transmission locale ont été répertoriés à Sydney. Un foyer a été identifié dans un pub où s’était rendu un habitant de Melbourne contaminé. Au total, 42 cas ont été identifiés comme ayant un lien avec cet établissement.

Mais les autorités de Sydney ont fait état vendredi d’autres contaminations sans lien évident avec ce pub.

L’Australie, qui compte 25 millions d’habitants, a enregistré 11.000 cas de coronavirus et 116 décès.