Face à un système dysfonctionnel, le Groupe Reflexion Emmanuel Anquetil (GREA), un mouvement politique basé sur une vision écologique, a vu le jour le lundi 25 janvier. Ils sont plusieurs membres, dont Sunil Dowarkasing et Me Rama Valayden entre autres. Ayant pour slogan « A future at works ».

« Nous sommes là pour changer le système. GREA, c’est un groupe d’hommes et femmes de bonne volonté qui sont pour une transition écologique et pour une l’île Maurice plus verte et durable », résume Sunil Dowarkasing face à la presse. L’objectif est de ramener une nouvelle équipe contre l’injustice, le changement climatique, pour la liberté d’expression, la non-violence, axée sur le Green New Deal, entre autres.

« Le combat sera long, mais intéressant », affirme Dowarkasing. Me Rama Valayden a soutenu de son côté que c’est un rôle de relayeur qu’il aura au sein de cette formation et aidera surtout à réaliser les objectifs. « Mon rôle c’est d’aider à l’émergence d’un nouveau groupe ».