Undercover Agent a donné raison à Piere Corne Orffer. Il l’a préféré au gris Frosted Gold et il n’a pas donné tort à son jockey fétiche. Ce dernier l’a mené à bon port pour la huitième fois de sa carrière, et ce, même s’il rendait du poids à presque tous ses concurrents. Il n’a laissé le soin à aucun adversaire de diriger le train et a bien accéléré lors de la ligne d’arrivée pour l’emporter. Patrol Officer a pris la deuxième place, alors que le parcours était trop court pour lui, tandis que Baritone aurait certainement donné une belle réplique à son vainqueur s’il avait eu un meilleur cavalier. Il n’a pas démérité.

Il était notre favori et il n’a pas déçu ses nombreux partisans. Undercover Agent, choix de Pierre Corne Orffer, a réalisé le pillar to post. Il a bien accéléré pour l’emporter dans un brillant style devant Patrol Officer, qui devrait être un os dur à croquer sans les Winter Stakes sur cette prestation. On pensait que Black Cat Back allait mener la course, mais Undercover Agent s’est montré le plus prompt sur la partie initiale. La course était jouée à partir de là. Son cavalier a dirigé le train à sa guise et a attendu le dernier virage pour demander à son cheval un premier effort. Ce dernier a bien accéléré et a mis dans le rouge ses concurrents. Patrol Officer a bien conclu, mais n’a pas été capable de revenir sur son vainqueur. Baritone était trop loin pour pousser le meneur dans ses derniers retranchements. Il a refait beaucoup de terrain, mais n’a pris au final que la troisième place. On est en droit de penser que son cavalier aurait pu mieux faire.

La grosse déception est venue de Frosted Gold, qui est resté sans accélération alors qu’il avait eu un parcours en or sur les barres. Il est à revoir. Black Cat Back n’a pas été ridicule en dépit d’un parcours des plus difficiles le nez au vent, pendant que Trippi’s Express n’a pas justifié sa cote de favori. Il est resté sans la moindre accélération, alors qu’il était le poids léger de la course. Eyes Wide Open devrait, lui offrir une meilleure copie, avec une course dans les jambes, sur une distance rallongée.
—————————————————
LES AUTRES COURSES : Doublé de Maingard, Bheekary et Ramapatee Gujadhur

1. L’apport des oeillères a été bénéfique à Flowerscape, qui a remporté sa deuxième victoire au Champ de Mars. Le plus difficile a été fait au depart, lorsqu’il a été en mesure de surmonter le handicap de son mauvais couloir sans trop d’efforts. Cet alezan a toutefois par la suite imprimé un bon train et a mis ses concurrents dans le rouge à partir de la route. Ses adversaires n’ont pu que constater les dégâts et Flowerscape a abordé le dernier virage en vainqueur. Même s’il a quelque peu faibli sur la fin, il s’est imposé sans forcer son talent devant un étonnant Glitterrock qui a terminé le plus fort pour prendre le premier accessit devant Eurotec, qui n’a pas démérité. The Riddler a pris la quatrième place, alors qu’Opaque n’a jamais été dans le coup et était déjà battu aux 500m. Il nous revient qu’il a connu un problème pulmonaire et a eu un problème cardiaque durant le parcours, et cela explique sa contre-performance. Hardfallingrain a lui saigné.

2. Borya a remis ça. Il restait sur une victoire et comme il a eu sept ans hier, il avait perdu sur l’échelle des valeurs et n’avait été pénalisé que d’un point pour son dernier succès. Do Or Dare s’est montré le plus prompt sur la partie initiale et a imprimé le train à sa guise. Il est monté crescendo à partir des 600m. À ce stade, il a creusé l’écart et semblait avoir fait le plus difficile. Do Or Dare a abordé le dernier virage en vainqueur, mais a démontré des signes de faiblesse à partir des 100m. Il a versé à l’extérieur et on a vu Borya qui avait suivi à l’arrière-garde s’amener comme un boulet de canon côté corde et a remonté le meneur pour s’imposer dans un fauteuil devant Itdawnedonme qui, après avoir suivi en attentiste, a refait pas mal de terrain lors de la ligne d’arrivée pour prendre le premier accessit. Do Or Dare a terminé sur les genoux et a pris la troisième place, alors que Why Wouldn’t New a terminé sur une note plaisante pour compléter le quarté. La déception est venue de Giggin, qui n’a jamais été dans le coup, bien qu’il concourait dans un lot nettement inférieur. Il a eu un parcours en or, mais n’a jamais été capable de passer la surmultipliée.

3. Afdeek s’est souvenu au bon souvenir des ses partisans et a renoué avec le succès. Nanti de l’as au départ, Piere Corne Orffer a monté une course intelligente et n’a pas bousculé son cheval sur la partie initiale, car ce dernier a souvent tendance à se montrer ardent lorsqu’il se retrouve à l’avant. Afdeek a suivi dans le dos de son principal challenger Viking Trail et a attendu le passage côté corde pour produire son effort. Il n’a fait qu’une bouchée de ses concurrents lors de l’emballage final. Il faut ici avouer qu’il était aligné dans un lot plus conforme à ses capacités après qu’il a eu une remise au niveau de sa valeur. Afdeek signe ici sa huitième victoire depuis qu’il est en action au Champ de Mars, une performance qu’il faut faire ressortir, d’autant qu’il avait débarqué ici sans avoir franchi la ligne en vainqueur dans son pays d’origine. Viking Trail ne l’aurait pas battu, mais aurait fini plus près de son vainqueur si son cavalier avait fait preuve de plus de patience au dernier virage. Il a pris les grands boulevards et a laissé le champ libre à Afdeek côté corde. Il n’a pas démérité. Bestday Of My Life a une nouvelle fois déçu alors que Promissory a terminé à la quatrième place. Il aurait donné une bonne réplique à son vainqueur s’il n’avait pas été pourchassé durant tout le parcours. Il pourrait être aligné dans un lot moindre la prochaine fois et ne devrait pas tarder à renouer avec le succès.

4. King Of Tara a doublé la mise et s’est offert sa cinquième victoire depuis qu’il évolue au Champ de Mars. Il avait progressé sur son dernier succès et il faut ici saluer la très bonne prestation de Fayd’herbe, qui n’a jamais paniqué et a monté une superbe course. Avec son couloir moyen, il s’est retrouvé en épaisseur sur les premières encablures et a suivi le nez au vent jusqu’aux 800m. Il a par la suite trouvé les barres dans le dos du meneur et son cavalier n’a jamais paniqué. Il a attendu le dernier virage pour bien balancer sa monture et même si Mac ’N Scar a fait preuve de résistance dans la première moitié de ligne droite, King Of Tara a bien accéléré pour pour remonter le meneur avant de résister au retour tardif de Watch Me Dad, qui a été quelque peu malchanceux au démarrage lorsqu’il a été gêné. Il aurait certainement terminé plus près sans ces incidents.

5. Alors qu’on s’attendait à voir Northern Spy l’emporter, c’est son compagnon d’entraînement Haylor qui a fait la différence. On craignait quelque peu la distance, mais sa bonne ligne l’a bien aidé. Il s’est contenté de suivre dans le dos des animateurs et Roby Bheekary a attendu l’ouverture pour demander un effort à son cheval. Ce dernier a bien accéléré pour l’emporter dans un joli style devant Tower Of Wisdom, qui a changé de tactique hier, mais qui a bien accéléré pour prendre le premier accessit. Northern Spy, qui a eu un parcours de rêve sur les barres, n’a pas été capable de changer de vitesse et a été une grosse déception, alors qu’Emerald Band a agréablement surpris sur la distance et sera un sérieux client sur un parcours réduit la prochaine fois. Ehsaan a quelque peu déçu, alors qu’Ideal Secret n’a pas été capable de faire sentir sa présence après un bon parcours le long du rail. On s’attendait à mieux de sa part. À noter que Northern Spy a connu un problème pulmonaire, ce qui explique sa mauvaise performance.

7. Marula a remporté la deuxième victoire de sa carrière au Champ de Mars. Il n’était pas bien placé dans les boîtes et avait Raheeb à son intérieur, mais cela ne l’a pas empêché de l’emporter. Il a suivi dans le dos du favori et animateur Raheeb, avant de passer la surmultipliée au dernier virage. Il a bien accéléré pour doubler la mise au poteau devant un Jals Tiger qui semblait avoir fait le plus difficile à mi-ligne droite. Marula a jeté tout son poids dans la bataille et a mis le nez devant au poteau pour remporter sa deuxième victoire coup sur coup au Champ de Mars. Jals Tiger n’a pas démérité et est tombé les armes à la main dans les dernières encablures. Il sera un os dur dans cette classe dans une catégorie inférieure sur une distance rallongée. Nikhils Inn n’a jamais été de la partie, alors que Raheeb se fait vieux et n’a plus la même résistance qu’auparavant.

8. Chosen Way n’a pas fait dans la dentelle. Il a confirmé son étendard de favori et ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. Il a fait preuve d’un puissant coup de reins pour remonter ses concurrents et l’a emporté de brillante façon dans l’épreuve de clôture. Pourtant, les choses ne semblaient pas aller dans la bonne direction pour ce pensionnaire de la casaque bleu électrique et écharpe rouge. Il a eu un parcours difficile, alors que son principal concurrent était seul à l’avant. Donohoe a lancé sa monture aux 600m en épaisseur et au dernier virage, l’issue ne faisait plus de doute. Il a pris les grands boulevards et s’est imposé sans forcer devant High Key, qui a pris une bonne deuxième place sans démériter. Il n’est pas loin d’une première au Champ de Mars. Free To Win a déçu, tout comme Gontravelin.