Plastinax Eyewear, spécialisée en lunetterie depuis 40 ans, s’est réinventée par rapport à la demande sur le marché. Elle est la première entreprise locale à proposer des visières de protection portant la marque Helios. Scope s’est faufilé dans son usine, pour suivre les différentes étapes de fabrication.

Direction Plastinax Eyewear, sise dans la zone industrielle de St Pierre. En parallèle au personnel affecté à la fabrication des lunettes, une unité composée d’une vingtaine de personnes a été mise en place pour répondre à la demande des équipements de protection. Entre 300 et 500 visières en PVC fixées sur des montures de lunettes en plastique (polyamide 12) sont produites chaque jour. Jordan Joumon, Brand Coordinator de Helios explique que pendant le confinement, une équipe plus importante était mobilisée sur ce produit comme la production de lunettes était au point mort. La production des visières tournait autour de 1 000 à 1 500 unités par jour.

Dans le sillage de la pandémie de la Covid-19 et pour limiter sa propagation, Plastinax Austral Ltd, membre du pôle commerce et industrie du groupe ENL, a mis a contribution son expertise et son savoir-faire en utilisant les montures de lunettes pour l’adapter à une visière. Si à la base, ces équipements de protection étaient beaucoup plus présents dans les secteurs où évoluaient des personnes en première ligne :“ils sont désormais prisés par différentes entreprises, institutions scolaires et des particuliers”.

Fabrication personnalisée

En cette matinée, les nombreuses machines tournent à plein régime dans l’atelier principal. Dans un bruit tonitruant, plusieurs dizaines d’employés font tourner la machinerie des montures. “Les opérateurs font fondre le plastique, l’injecte et ça donne la monture”. Celles adaptées aux visières, qui se déclinent en deux tailles (adulte et enfant) ne sont pas dans la chaine de production aujourd’hui. Comparé aux autres types de lunettes, le procédé est simplifié pour les montures destinées aux visières. “Elles ne nécessitent aucun vernis ou coloris. Nous passons donc directement de l’injection à la finition”, relate le Brand Coordinator de Helios.

Dans un autre département, des employés sont attablés et s’occupent à compléter les étapes de la fabrication. Les visières en pvc (importées de Chine) sont collées aux montures en plastique, alors qu’une autre personne se charge de placer un séparateur en mousse. Cet élément a comme but principal d’éloigner la visière du visage pour assurer plus de confort et éviter l’effet de la buée. Une bande élastique est aussi installée pour régler la tenue en fonction de la taille de la tête.

Si au début, ces équipements de protection n’étaient pas personnalisés, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Des stickers renvoyant au logo d’une entreprise, d’une école et autres peuvent aussi être commandés. La marque propose plusieurs modèles pour les enfants (simleys, licorne, Minnie Mouse, etc.). Dans la boutique de l’usine, vous pouvez aussi retrouver des masques assortis aux designs des visières de protection. A souligner que les visières personnalisées sont disponibles auprès de la lunetterie et autres points de vente à Rs 160 l’unité.

Avantages d’utiliser des visières de protection

Les visières recouvrent l’ensemble du visage, allant du haut du front jusqu’au bas du menton. Elle protège ainsi le visage (nez, bouche, yeux) nous empêchant de le toucher avec nos mains. Légère (avec un poids approximatif de 38 g) et résistante aux éclaboussures, projections, gouttelettes, postillons, ces écrans de protection se nettoient facilement et sont à la fois réutilisables et recyclables. Pour les personnes à lunettes qui sont confrontées à la formation de buée sur leurs verres, c’est moins pénible de porter des visières de protection, explique Jordan Joumon. C’est également beaucoup plus facile de respirer à travers les visières comparées aux masques.