- Publicité -

Le Bal des baleines

D1

Ces superbes photos sous-marines ont été prises ces jours-ci par trois photographes locaux dans les eaux du Morne où les baleines sont venues s’accoupler et mettre bas. Ils permettent aux baleineaux de grandir, se familiariser avec divers environnements au fur et à mesure qu’ils grandissent. Les baleines sont en général plus présentes à Maurice entre juillet et novembre, mais elles peuvent être observées tous les mois de l’année. Plutôt rares ces dernières années, les baleines se revenues en force à nouveau Maurice cet hiver et il convient de laisser perdurer ce cycle de vie d’un des mammifères les plus impressionnants sur la planète Terre.

- Publicité -

Généralement, pendant l’été austral, les baleines vont vers les mers du sud, principalement pour se nourrir, car l’eau à cette période est plus chaude dans la région de l’Antarctique. C’est pendant cette période qu’elles se nourrissent pour pouvoir vivre sur leur graisse amassée durant l’été, car normalement, elles ne s’alimentent pas lorsqu’ils sont en période nuptiale. Dès que l’hiver austral pointe et que l’eau se refroidit les baleines, migrent vers le nord et certains viennent dans nos eaux pour s’accoupler, faire naître et s’occuper de leurs progénitures. Quand les baleineaux ont assez grandi et ont bien maîtrisé l’apnée, la horde des baleines retourne vers les mers plus au sud en direction du pôle Sud.

Si le retour en force des baleines est une très bonne nouvelle, les organisations de protection de la nature tirent la sonnette d’alarme sur la croissance des activités commerciales pour l’observation des baleines qui viennent perturber ce cycle de reproduction de ce gros mammifère qui, par ailleurs, est la proie massive de la pêche commerciale japonaise, surtout depuis la levée des restrictions internationales. En effet, certains n’hésitent pas à outrepasser les consignes de sécurité, comme ces opérateurs qui foncent à toute allure sur les spots où se trouvent les baleines. Ainsi, en août dernier, un  speedboat a heurté et blessé un baleineau.

Dans ce contexte, les autorités sont appelées à agir et éventuellement à sévir, car les ONG et volontaires qui s’occupent de la protection et du bien-être de ces mammifères demandent une vraie réglementation et une campagne de sensibilisation auprès des opérateurs et des touristes pour ne pas perturber la vie reproductive de ces magnifiques mammifères venus perpétuer leur existence dans un monde de plus en plus hostile.

Les photos ont été prises par :

D1& D2: Dennis Ng Lun @divepixels

W1, W2 & W3: Warren Li Shing Tit @mauritius_underwater; and

Y1 & Y2: Yahia Nazroo @iyahia555

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour