Pour faire face à la crise de la Covid-19, le monde de la culture innove. Deux jeunes mauriciens ont décidé de lancer en mars 2021 (avant le deuxième confinement) une nouvelle plateforme artistique et culturelle intitulée Merakitribe.art. Le concept : offrir de la visibilité aux artistes mauriciens grâce à une plateforme de promotion, de répertoire et daccompagnement. Karine Monneron, web developper et Jean Patrick Pompeïa, artiste polyvalent, les deux membres fondateurs de Merakitribe.art, appartiennent à cette jeune génération d`entrepreneurs mauriciens attachés à la promotion et à l’accompagnement des œuvres, des artistes en proposant des expériences esthétiques et des points de vue affirmés. Ces deux entrepreneurs en herbe vivent le début d`une « success story ». La 6e édition du Test Drive de La Turbine (incubateur et accélérateur d’entreprises du groupe ENL) a désigné leur projet comme le plus impactant. Ce concours évalue et sélectionne de nouveaux projets d’entrepreneurs ayant le potentiel pour accéder au programme d’incubation de La Turbine. Le jury plébiscité le projet le plus impactant : Meraki Art Tribe. Un chèque de Rs 75 000 de la MCB, partenaire de La Turbine permettra à la plateforme de projeter en une valeur future.

En marge des courants dominants, Karine Monneron et Jean Patrick Pompeïa développent avec Meraki Art Tribe (-https://merakitribe.art/-) un projet hybride mêlant répertoire d’artistes, accompagnement, services et ouvert sur différents champs artistiques favorisant la transversalité, la rencontre et la découverte. Une semaine avant le deuxième confinement (mars 2021) l’idée de tenter l’aventure de l’entrepreneuriat culturel s’est imposée assez naturellement. Il s’agissait aussi de se mettre, même avec des moyens modestes, au service des artistes, de les accompagner, de travailler sur l’émergence des idées et d’être en capacité de monter des projets innovants. « Notre plateforme a été lancée en mars 2021, quelques jours avant le deuxième confinement. Pendant le lock down, nous avons noté une préférence de notre audience pour le Digital Art. Les clients pouvaient passer une commande en ligne de head cartoon par exemple et le recevoir par email. En interne, nous avons utilisé ce temps afin de développer le projet hors du digital aussi afin de rendre un artiste employable. Nous avons présenté le projet à une partie de notre portfolio clients et nous avons reçu des réponses favorables afin qu’on puisse collaborer dès la réouverture des frontières… » déclarent nos deux jeunes. Merakitribe.art comprend sept categories artistiques : Arts & Craft, Body Art, Digital Art, Music, Performing Art, Painting & Up-cycling Art.

Pour faciliter la recherche des portfolios d`artistes pour les clients, ces derniers sont catégorisés sous une trentaine de formes d’art. Chaque portfolio est customisé selon les besoins de l’artiste. Les clients intéressés y trouveront sa biographie, les liens de ses réseaux sociaux, des vidéos, une galerie, un « performing calendar » permettant de savoir où et quand l’artiste se produit ainsi qu’un « Booking Form » afin de réserver les services de cet artiste en quelques secondes. Une rubrique « Upcoming events » fournira des informations sur des événements locaux et internationaux en ligne.

Une autre rubrique « Documentation » servira à renseigner les artistes sur les facilités ou les aides mises à leur disposition. L`application mobile interactive de Merakitribe.art est prévue d’ici début 2022. Et déjà les artistes regroupés au sein de la plateforme affichent leur confiance. LARNWAR, illustrateur (Digital Art) nous confie : « Durant le confinement, j’ai eu davantage de travail parce que tout le monde était à la maison. De nombreux clients m’ont dit qu’ils m’ont découvert à travers ma page sur Meraki Art Tribe. De plus, j’avais aussi fait des offres spéciales pour des head cartoons. Je crois que le concept de Meraki Art Tribe va aider les artistes. » Christopher Jhureea aka Nabi qui a récemment sorti son EP Harness The Vibe, disponible sur son portfolio dira : « Meraki m’a apporté une très grande aide en termes de visibilité sur les réseaux sociaux pour présenter mon EP. Les artistes et les personnes que je rencontre au sein de la tribu me donnent beaucoup d’expérience et d’espoir. »

Autre témoignage, celui de Sharon Juhl, aka Yool, un clown de cirque professionnel depuis 15 ans. Il est l’initiateur et fondateur du Mauritius Medical Clowns Project : « I think the Meraki Art Tribe is a great initiative, so many artists working together can bring a big positive spirit of joy to Mauritius. After all, joy and love are very special… the more you give, the more you have. »

Meraki est un choix unanime

Le Test Drive de La Turbine a pris fin le jeudi 24 juin 2021, avec l’épreuve du Pitch Night devant le jury composé de Dominic Provençal de la MCB, Nassima Sadar-Gravier de Mo-Angels et de Guillaume Hardy de Seed Capital ltd. 10 porteurs de projets d’entreprise se sont présentés devant ce jury qui avait pour mission de désigner le projet ayant l’impact le plus pertinent d’un point de vue économique, social ou écologique.

Pour Guillaume Hardy de Seed Capital ltd, la Pitch Night est un exercice intéressant. « Nous attendions de voir la motivation, les idées des entrepreneurs. Nous voulions également voir l’impact économique, social et environnemental et cela a été le cas à travers leurs projets. Ils ont bien été encadrés. Voir de jeunes entrepreneurs aussi motivés et remplis d’enthousiasme a répondu à toutes nos attentes. Meraki est un choix unanime. Il y a beaucoup de piratage à Maurice. Les artistes ne reçoivent pas beaucoup de soutien. Rassembler tous les artistes à travers cette plateforme est une superbe idée. »