Pleins feux sur la culture méconnue du sud de l’Inde ! C’est ce que propose la boîte évenementielle Sunset Karma avec Tales of Tamil Nadu à l’hôtel Le Suffren, à Port-Louis, le samedi 30 janvier. La soirée se déclinera en plusieurs parties : musiques aux influences différentes, mini-spectacle pyrotechnique, buffet aux saveurs typiques de cette région du monde. L’un des points forts sera le défilé de mode avec des créations de Veneela Fashion et des mannequins dont les photos illustrent cette présentation.

Le jeûne du Cavadee et tous les rites qui accompagnent cette fête nationale battent leur plein. Ce samedi 30 janvier, soit deux jours après les célébrations, la boîte événementielle Sunset Karma proposera une soirée très spéciale à l’hôtel Le Suffren, à Port-Louis.

Tales of Tamil Nadu se veut «une soirée concept, indique son organisateur, Vikash Pabaroo. D’entrée de jeu, nous aurons des musiciens qui aideront à distiller l’ambiance par le biais de leurs notes…» À cet effet, deux sons de cloches : d’abord, les six artistes du Velex Band. «Il s’agit d’un orchestre très typique qui joue dans les mariages et autres événements de ce registre, ajoute M. Pabaroo. Ceux qui sont friands de ce style très particulier seront ravis !»

Vina.

Le Veena Rajez Duet succèdera au Velex Band. «Veena Rajez duet est une formation artistique très sélect, précise l’organisateur de la soirée. Nous avons un joueur de « vina » (veena), un instrument de musique qui compte parmi l’un des plus anciens de la musique classique Indienne. Il s’agit d’ailleurs d’un des principaux instruments mentionnés par la littérature védique. A ne surtout pas confondre avec la « sitar »»

Le récital comprendra «de la musique carnatique : une manière de bien se plonger dans cet univers empli de mysticisme et de spiritualité que connote la culture du Tamil Nadu», explique encore Vikash Pabaroo. L’idée de Tales of Tamil Nadu, continue notre interlocuteur, «émerge du fait que, d’ordinaire, les événements autour de la culture indienne consistent surtout à une exposition de tout ce qui est relatif au nord du pays. Or, les traditions, coutumes, même la cuisine du sud de l’Inde représentent toute une culture qui nous est donnée à découvrir et à apprécier. Nous voulons mettre l’accent sur tout ce qui fait le côté très « roots » de la culture tamoule, tout en y injectant ce qu’il faut de fraîcheur, de modernité, qui titillera les sens et aiguisera l’appétit de la découverte !»

Fashion.

De fait, neuf mannequins porteront des vêtements provenant de la boutique spécialisée de Veneela Chinamoothoo, Veneela Fashion. «Il y aura parmi, explique Vikash Pabaroo, des tenues très traditionnelles, certes. Mais aussi une fusion des genres… Je laisse la surprise à ceux qui se déplaceront !» Eswaree Chellygadoo, artiste, présentera, dans la foulée, un mini-spectacle de danse et de pyrotechnie.

La soirée aura comme point d’orgue, comme c’est la tradition, des DJ qui assureront l’ambiance aux platines jusqu’aux petites heures du matin.

L’entrée est à Rs 300, avec des billets disponibles dans le Rézo Otayo, et sera à Rs 400 à la porte, le soir de l’événement.

Veneela Fashion : la porte secrète…

Veneela Chinamoothoo se décrit comme «une vraie fashionista, mordue de tout ce qui est relatif au sud de l’Inde !» Sa boutique, Veneela Fashion, qui a pignon sur rue dans le quartier de la rue Mgr Leen, à Port-Louis, est son «antre, où je laisse libre cours à mon imagination, mes inspirations pour créer des tenues que j’assortis à des bijoux. Je ne me limite pas à conseiller aux clients de porter tel bijou avec tel vêtement. Je prends le temps de comprendre ce que veux le client, j’essaie de cerner son tempérament et ses goûts. Ensuite, je fais quelques essais. Cela peut être à la fois par rapport aux tenues et les tissus que je peux allier… Parfois des tissus classiques auxquels j’apporte une touche différente, avec un peu de jeans, ou une autre matière, par exemple.» Pour ce qui est des bijoux, explique la jeune femme, «idem : je n’aime pas me contenter des parures. De fait, je réalise moi-même des « sets » qui, à mes yeux vont de pair avec les tenues.» Au final, soutient Veneela Chinamoothoo, «il faut que la cliente rayonne pleinement dans ce qu’elle porte, quelle que soit l’occasion… C’est sa personnalité qui est illustrée.»

Couverture

Mannequin: Vilasha
Photographe :Tevin  Armoogum
Facebook : The Narrator by TEVIN
Instagram : @tevin.the.narator
Tenue : Veneela Fashion
Make Up et coiffure :V Arts by Vilasha Pabaroo
Styling & bijoux :Kensley Suddoo
Lieu  :Euréka La Maison Creole{remerciements à M. Jacques de Maroussem and Mme. Noormila}
Realisation : Sunset karma by Vikash Pabaroo