Me Rouben Mooroongapillay a déposé une entrée au poste de police de Camp-Levieux, car il dit craindre pour sa sécurité. Il avance dans sa déposition qu’un des suspects cité dans une affaire d’agression et d’enlèvement serait “en colère” contre lui, et ce, suite aux propos tenus lors du meeting des Avengers, dimanche dernier à La Louise.

L’avocat soutient avoir appris que, selon certains dires, il devrait « payer un prix fort dans les jours qui viennent », et dit craindre de se faire agresser. L’homme de loi dit craindre pour sa vie et celle de sa famille, et surtout pour son fils.

Il a fait mention de la protection acceptée par la magistrate de la Cour de Moka, toutefois, il avance que cette protection est « very erratic ».  C’est dans cette optique qu’il a logé une entrée à la police.