photo illustration

« Rezistans ek Alternativ pe dimann tou sitwayin Moris ki anvi kontign donn koudme vinn lor Mahebourg Waterfront pou kontign loperasion ‘Boue sarlon’. Sa bann boue-la zot pou permet pare o pir senario si bato kas an 2. Sa bann boue la pou servi pou ranplas bann boue ki finn kontamine ek ki bizin retire », soutient ReA.

Pour le conventionnement des bouées, ReA aurait besoin : de charlon, d’aiguilles, du file nylon de 4 mm, de la corde, des bouteilles en plastique de pas moins d’un litre ou des galons de pas plus de 5 litres.

Pour ReA, le plus important, c’est de ramasser le maximum à travers le pompage afin d’empêcher sa progression vers la côte.

Eco-Sud et la Société Civile recommandent également aux habitants de la localité de ne pas participer à la collecte des hydrocarbures liquides et solides qui se trouvent au niveau du littoral.

Pour tous renseignements, veuillez contacter Dani au 5 795 12 14 et pour tout ce qui concerne don de nourriture aux volontaires, Virginie au  5 77 11 772.

D’autre part, Rezistans ek Alternativ avertit des risques pour la santé qu’encourent les volontaires massés sur la plage. « Li danzere pou zot lasante ek li pa enn bon stratezi. Li pou detrir ankor plis lekosistem », indique Stephan Gua, de Rezistans ek Alternativ, ce mardi 11 août.

« Rezistans ek Alternativ pe dimann Leta dekret imediatman Mahebourg Waterfront kouma “Peoples Mobilisation Area” kot lepep Moris kapav kontign vini libreman ek organize pou sov nou losean, lagon ek lakot », explique ReA.