À la reprise des travaux parlementaires en début d’après-midi, le mardi 8 décembre, le Deputy Speaker, Zahid Nazurally, a présenté une ‘Priviledged Complaint’ contre le Whip de l’opposition, Shakeel Mohamed. Cette motion, qui a été déposée par la Chief Government Whip, Naveena Ramyad, a été approuvée suite à un vote.

Ainsi, des actions légales seront entreprises contre le député travailliste.

En effet, lors des débats sur le Veterinary Council Bill, le Deputy Speaker a fait une annonce entre le discours du PPS Ismael Rawoo et celui de la députée Sandra Mayotte :  « I wish to inform the house that the honourable governement Chief Whip Miss ramyad has in writing on tuesday 24th of november 2020, given notice of the wish to raise a priviledged complaint arising out of an article which appeared in the newspaper Week-End in its edition of the 22nd of november 2020 under the caption ‘interview — Shakeel Mohamed, Whip de l’opposition : J’envisage de trainer le speaker devant la Cour suprême’ ».

Le Deputy Speaker a indiqué que la Chief Government Whip est d’avis que le contenu de cet article constituerait un « contempt of the Assembly ». Il a annoncé à la chambre qu’après avoir consulté ledit article et la section de la loi à laquelle fait référence la Whip, il est d’avis que « the offence may have been committed ».

À la suite du ‘ruling’, Naveena Ramyad a demandé que l’affaire soit portée devant le bureau du Directeur des poursuites publiques pour une ‘appropriate action’.

Le Deputy Speaker a demandé un passage au vote sur cette étape. Les “ayes » ont été retenus malgré les « no » retentissants des membres de l’opposition présents dans l’hémicycle.

Rappelons par ailleurs que le Whip de l’opposition, Shakeel Mohamed, a mis ses dires à exécution en saisissant la Cour suprême hier matin, mardi 8 décembre, pour contester son expulsion de quatre séances parlementaires survenue le 17 novembre.