Le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, en réponse à la Private Notice Question qui lui était adressée, ce mardi, a fait état de deux cas de négligence médicale alléguée qui ont été référés au Medical Negligence Standing Committee. Néanmoins, il indique être pour l’heure en attente du rapport sur ces deux cas.

Or, pour le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, « toutes les procédures de plaintes sont bancales et doivent être revues par un consultant externe ».

Les deux cas concernent les décès de nouveau-nés, qui ont été transmis au comité sur la négligence médicale pour une enquête approfondie.

« Depuis la mise en place du Medical Negligence Standing Committee en juin 2020, 49 cas de négligence médicale présumée ont été soumis à une investigation. Sur ces 49 cas, 36 ont été complétés. Desquels neuf ont conclu à une négligence médicale et ont été transmis aux organes disciplinaires statutaires respectifs », a indiqué le ministre.

Il a ajouté que 13 autres cas font toujours l’objet d’une enquête.

Le ministre a expliqué également que, suite à une plainte déposée par le père du défunt bébé P.R., le 14 avril 2021, auprès de la police – puis transmise au ministère de la Santé le même jour -, une enquête préliminaire a été menée par le directeur régional de la santé de l’hôpital SSRN.

Le leader de l’opposition a, quant à lui, souhaité savoir pourquoi le corps sans vie du nourrisson a été placé dans une boîte de biscuits en vue d’être transporter à l’hôpital. « N’était-il pas plus juste de recoudre la tête avant de remettre la dépouille à la famille? », a questionné Xavier-Luc Duval.

Ce à quoi le ministre a répondu qu’une enquête policière est en cours, soutenant qu’il n’est pas apte à répondre à cette question. Selon le ministre, le comité devrait soumettre son rapport avant la fin de ce mois.

L’affaire du bébé Quirin, qui avait été déclaré mort avant de découvrir qu’il était en vie, a aussi été soulevée par le leader de l’opposition. Xavier-Luc Duval a souligné être en possession de deux lettres d’autorisation de deux familles pour aborder les questions relatives à ce sujet au parlement.

Pour le leader de l’opposition, il a fallu la publication d’un article dans le journal dominical Week-End pour que la question soit traitée par le comité.

« Depuis près de trois mois, la mère n’a pas été contactée une seule fois par l’hôpital. Quelles actions disciplinaires seront prises à ce sujet ? », a demandé XLD.