- Publicité -

Adil Ameer Meea : « Ena dezakor me pa kestion sanz kazak »

Après des différends internes survenus lors de la dernière réunion du bureau politique du MMM lundi soir, notamment entre les députés Aadil Ameer Meea et Joanna Bérenger, le comité régional de Port Louis Maritime/Port Louis Est) (No 3) s’est réuni spécialement hier soir pour passer en revue cette situation politique. « Finn ena dezakor me pa kestion sanz kazak », a laissé entendre, selon des recoupements, le Deputy Leader du MMM qui s’est adressé aux membres du régional.

- Publicité -

Cette rencontre du comité régional a été convoquée avec les conjectures et spéculations sur le plan politique. « Monn eli trwa fwa konsekitif sirkonskripsion nimero 3. Mo enn Deputy Leader MMM. Finn ena boukou rimer ek spekilasion. Se enn dezakor ki fin ena a linterier BP me li pa kestion sanz kazak », aurait laissé entendre Aadil Ameer Meea. En effet, le clash était lié au choix du député mauve de Port Louis en ce qui concerne le représentant mauve d’un des arrondissements de la capitale pour participer aux réunions de l’Entente de L’Espoir et le Parti travailliste. Mais, selon les informations qui circulent depuis mardi, Adil Ameer Meea n’aurait pas apprécié que Joanna Bérenger s’était prononcée sur les choix au niveau de Port-Louis et que cette dernière aurait tenté de soutenir quelqu’un qui serait actif au sein de l’aile jeune.

L’on aurait ainsi tenté de mettre fin à cette polémique avec notamment le jeune élément du régional du MMM présent aux délibérations concédant qu’il n’aurait pas suivi les règles internes du régional. On lui aurait reproché que ses manœuvres auraient pu avoir des répercussions graves avec l’implication des dirigeants du parti. Il a été convenu qu’il présente des excuses officielles à la direction aussi bien qu’au régional du No 3. Une motion a été votée pour réclamer la présence du leader Paul Bérenger lors de la prochaine réunion du comité régional. À ce matin, la direction du parti était satisfaite de la posture adoptée par Adil Ameer Meea.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour