« Zot inn koz manti ek met fos sarz ». Tels sont les propos de l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, en conférence de presse du Parti Travailliste, tenue ce mardi 15 juin.  Il commentait le jugement du Privy Council rendu hier en faveur de Betamax contre la State Trading Corporation (STC).

L’ancien PM a longuement expliqué les décisions de son gouvernement au pouvoir à l’époque concernant l’accord avec Betamax.

« Le Privy Council a reconnu que tout a été fait dans l’égalité, sans fraude ni corruption », a-t-il relevé.

Il a parlé de politique de vengeance signée par le gouvernement MSM. « Zot inn kas sa kontra-la par vanzans, ek zordi lepep morisien ki pou bizin pey sa Rs 5.7 milliards-la ». Revenant sur son arrestation, il a avancé que « lor foste zot inn ferm mwa ».

Pour lui, c’est dans l’intérêt de Maurice que son gouvernement avait acheté un navire pétrolier à l’époque et pris des décisions “dans l’avantage de Maurice” avec des avis légaux.

Pour rappel, dans un jugement rendu hier, lundi 14 juin, le Privy Council a donné gain de cause à Betamax contre la State Trading Corporation (STC). La STC devra ainsi payer Rs 4,5 milliards à la compagnie Betamax.