Depuis que l’affaire Kistnen a éclaté, “l’opposition utilise une stratégie pour semer la psychose à travers le pays”, est d’avis le ministre de l’Energie, Joe Lesjongard. Ce dernier s’exprimait lors d’une conférence de presse axée sur le bilan 2020 du gouvernement.

« Bann avoka sipoze ena bann rezerv alor ki ena enn lanket », a estimé le représentant du gouvernement. Et d’ajouter que « zot fer bann deklarasion ki degrad nou bann institision. Sa fer  ditor nou pei ».

Joe Lesjongards a exhorté les personnes concernées ainsi que la population à “attendre la fin de l’enquête judiciair” avant de tirer des conclusions.