- Publicité -

Alliance de l’Espoir : « Zot nepli kapav tann dimounn kritik zot lor radio »

« Zot nepli kapav tann dimounn kritik zot lor radio, ek zot kone ki zot finn fayir lamantableman », a déclaré l’Alliance de l’Espoir, s’opposant à l’Independent Broadcasting Authority (IBA) (Amendment) Bill, voté sans amendements à l’Assemblée nationale mardi 30 novembre.

- Publicité -

Ce projet de loi vise à donner à l’IBA un arsenal légal renforcé pour sanctionner les radios privées, risquant de mettre leur avenir en péril.

« Nou fer enn appel a radio prive, pa bes latet, nou pou fight Lakour siprem ek dan bann manifestasion », a lancé le leader du MMM, Paul Bérenger.
Il est revenu sur l’interpellation des protestants tels que Me Rama Valayden et Raouf Khodabacus cette semaine. Il est d’avis qu’il y a eu un abus de la force policière. « C’était du harcèlement ».
Roshi Bhadain, du Reform Party, se demande pourquoi le gouvernement a trouvé juste de faire voter cette loi, alors que le pays est en situation alarmante face à la pandémie.
Selon lui, le vote de cette loi a démontré que le Speaker et le président de la République seraient « bann poupet dan lame Pravind Jugnauth ».
Pour le leader de l’opposition, Xavier Duval, « la priorité de Maurice c’est la situation sanitaire ». Il est d’avis que le gouvernement a « systématiquement menti » sur le nombre de contaminations et de décès liés à la Covid-19. Ce qui a, selon lui, terni la crédibilité de Maurice sur le plan l’international.
D’autre part, Nando Bodha a parlé de « banana republic », regrettant qu’au niveau des chiffres fournis par les autorités, « personn pa krwar dan okenn nou statistik ».
« Tous ceux à l’étranger savent que Maurice n’est pas safe », a-t-il conclu.

 

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour