« Je n’adhérerai jamais à un parti politique existant ». C’est le ressenti de l’activiste Bruno Laurette, qui étudie la possibilité de lancer un parti politique en attendant de voir « comment les choses bougent à ce niveau dans le pays ».

Hors de question de bâtir du neuf sur du vieux. De concert avec la plateforme Linion Sitwayin, Bruneau Laurette est passé en mode réflexion. L’activiste se donne deux semaines pour prendre une décision finale. La date butoire pour approuver une décision étant, dit-il, le 12 mars, soit le jour de la fête de l’Indépendance.

Qui sera à la tête de cet éventuel parti? À cette question, Bruno Laurette répond que ce sera probablement lui, mais toujours en consultation avec la plateforme Linion Sitwayin.

Le plus important pour l’heure, dit-il, c’est d’abattre un travail accentué sur le terrain afin de pouvoir proposer quelque chose en fonction des besoins de la population.