« Un budget cut, edit and paste ». Le député du Parti travailliste, Shakeel Mohamed, n’a pas caché sa déception après la présentation du Budget 2021/22, dévoilé par le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, ce vendredi 11 juin.

Le pays étant dans un « coma économique », selon le député, les mesures énoncées par le ministre des Finances ne viennent en aucune façon relancer l’économie, a-t-il observé.

Shakeel Mohamed est d’avis que ces mesures ne dissiperont pas les défis économiques accentués par la Covid-19.

Le député travailliste est d’avis que beaucoup de choses ont été passées sous silence dans ce budget, notamment les prix des Food Comodities ou encore la création d’emploi.

Prenant la parole à son tour, Patrick Assirvaden a également été très critique envers les mesures présentées.

« Ti koz relans. Kot relans? », s’interroge ce dernier.

« Beaucoup de mesures énoncées dans ce budget sont irréalisables », a fustigé de son côté Osman Mohamed.

L’ancien leader de l’opposition, Arvin Boolell, s’est dit étonné que la réouverture des frontières a été annoncée, mais qu’il n’y a pas eu « un mot pour Air Mauritius ».