« Li enn limit ek enn atint a nou liberte expresion. Kisana ki gouvernman pe vise ?”, a lancé Paul Bérenger, leader du MMM, commentant l’amendement proposé au Code pénal vis-à-vis de la souveraineté de Maurice, lors d’une conférence de presse ce samedi 18 juillet.

« Bizin pran letan pou examinn li bien », soutient-il, avant de qualifier notre liberté d’expression de « sacrée », « garantie par notre Constitution« . Le leader des mauves s’attend à ce que le gouvernement apporte des éclaircissements sur les modalités de ce projet de loi.

Même son de cloche du côté des 15 % de taxe proposés sur les services digitales, annoncés lors  de la présentation du Finance Bill par Renganaden Padayachy, ce mardi 14 juillet au parlement. « Le gouvernement doit apporter des explications sur la portée de cette loi », a-t-il lancé.