« Je trouve révoltant que Bobby Hurreeram pointe du doigt l’opposition en général », déplore Paul Bérenger qui commentait, en conférence de presse, ce vendredi 18 juin, les incidents survenus dans le Lunchroom du parlement, dans la soirée d’hier.

Il est d’avis qu’il s’agit d’une plaisanterie qui a mal tourné. Le leader du MMM a, toutefois, déploré que « pa ti bizin ris DPP dan sa zafer-la ».

Pour rappel, dans le Lunchroom du parlement, le député rouge, Shakeel Mohamed, aurait fait une blague qui n’a pas été au goût des députés du gouvernement.

Tout serait parti « d’une blague, enn joke sur Betamax » que Shakeel Mohamed aurait faite. Shakeel Mohamed aurait fait le tour du lunch room avec un panier à la main en disant qu’il fallait « collecter de l’argent pour contribuer pour payer Betamax ».

C’est alors qu’une altercation aurait éclaté entre ce dernier et le ministre des infrastructures publiques, Bobby Hureeram.

Le député du Parti Travailliste a consigné une plainte pour menaces et tentative d’agression contre trois députés du gouvernement soit le ministre Hureeram, Kailesh Jagutpal et Ashley Ittoo à l’issue de cette affaire.

S’agissant de l’affaire Betamax, Paul Bérenger est en faveur de l’instauration d’une commission d’enquête.