- Publicité -

Khushal Lobine accuse le gouvernement pour la cherté de la vie

Le coût de la vie qui ne cesse d’augmenter a alimenté l’intervention du député du PMSD, Khushal Lobine, jeudi soir, sur le budget 2022/2023. Les prix des céréales, du riz, des produits pharmaceutiques ne font qu’augmenter de jour en jour, dit-il. Les sommes de Rs 1 000 et de Rs 2 000 offertes à ceux concernés, a-t-il ajouté, « n’améliorent pas le sort de la population ».

- Publicité -

Khushal Lobine a déploré les prix des produits alimentaires et des produits pharmaceutiques qui ne cessent d’augmenter. « Les Rs 2 000 offertes ne sont pas suffisantes », a-t-il dit concernant les produits pharmaceutiques qui sont achetés par les personnes âgées. Ayant parlé à ses mandants, il a avancé que ces derniers ne sont pas contents de ces augmentations de Rs 1 000 et de Rs 2 000.

Le député a aussi accusé les membres du gouvernement de faire preuve « d’arrogance ». Il a souligné que le travail de l’opposition consiste à critiquer, et qu’il ne faut pas en être offensé. « C’est le fonctionnement de la démocratie parlementaire », a déclaré Khushal Lobine.

Ce dernier, qui a aussi parlé de plusieurs secteurs de l’économie, a interrogé le gouvernement sur la macadamia. La culture de cette plante, a-t-il rappelé, avait été annoncée dans un budget précédent de ce gouvernement, et rien n’a été dit sur le projet. « Combien avons-nous récolté à ce jour ? s’est demandé le député. Il a déploré que plusieurs mesures annoncées dans le secteur agricole n’aient jamais vu le jour. Le député s’inquiète aussi que l’industrie de la canne « soit mise en péril dans le budget ».

Concernant le judiciaire, il a déploré que rien n’ait été dit sur la Separate Court of Appeal. Cette cour, a-t-il dit, « a toute son importance mais le gouvernement n’en accorde aucune ». S’agissant des services financiers, il a interrogé le gouvernement sur l’introduction du Financial Crime Commission Bill. Il a avancé que « cela est très important pour traiter rapidement les crimes financiers ».

En l’absence d’une telle commission, plusieurs étrangers ont pu quitter le pays dont Alvaro Sobrinho, a-t-il souligné.
Par ailleurs, il demande au gouvernement d’attirer les multimillionnaires russes qui vont quitter leur pays à cause de la guerre entre la Russie et l’Ukraine. Il a souligné que ces derniers se rendent au Royaume-Uni, aux États-Unis et dans les Emirats arabes unis. Pour lui, Maurice peut attirer ces gens. Khushal Lobine a aussi déploré que le secteur de l’économie bleue « ne se développe pas avec ce budget ».

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour