- Publicité -

Le ministre Anwar Husnoo : « L’opposition veut créer une situation anarchique »

Le vice-Premier ministre et ministre des Administrations régionales, Anwar Husnoo, a accusé l’opposition de vouloir créer une anarchie dans le pays. Il a évoqué les émeutes qui avaient secoué les régions de Plaine-Verte et de Roche-Bois en 1968 et demandé « si le leader de l’opposition souhaite revoir une telle situation se reproduire ».

- Publicité -

Il a attribué la flambée des prix à la pandémie de Covid-19 et à la guerre en Ukraine. Il a cité les différentes mesures sociales introduites par le gouvernement depuis son arrivée au pouvoir dont le salaire minimum introduit avant le Covid-19, les mesures prises pour soutenir la population pendant la pandémie ainsi que les subventions d’une quinzaine de produits de base afin de freiner une augmentation des prix.

Le vice Premier ministre a aussi justifié le renvoi des élections municipales en raison de la situation sanitaire et a observé que le virus continue à faire des dégâts en Chine dont Shanghai. Il a rappelé que ces élections ont été renvoyées au plus tard à juin 2023 mais qu’elles pourraient avoir lieu avant si la situation le permet. Il est revenu sur le renvoi des élections générales en 1972 ainsi que la suspension des élections municipales. Il a estimé que l’opposition « pratique la négativité » et avait dans le passé « découragé la population à se faire vacciner ».

S’agissant des effets de la guerre en Ukraine, il a estimé que le pays n’est pas Out of the Woods et il a exprimé ses appréhensions devant le risque que le conflit entre la Russie et l’Ukraine ne débouche sur une troisième guerre mondiale. « Ce serait la catastrophe », a-t-il dit.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour