« C’est le commencement de la fin pour l’opposition”, a fustigé Pravind Jugnauth, Premier ministre, ce mercredi 3 mars à Vacoas, lors d’un congrès du MSM à la municipalité, réunissant notamment les régionales des circonscriptions 15,16 et 17.

Pravind Jugnauth est d’avis que si l’alliance MSM/ML a été élue aux dernières élections générales de 2019, c’est que la population « finn fer nou konfians. Enn viktwar ki donn nou enn manda 5 an », a-t-il soutenu.

Le leader du MSM n’a pas manqué d’égratigner Nando Bodha, ancien secrétaire-général de MSM et ministre démissionnaire. « Li’nn al zwenn dimounn ki pe dir eleksion ti trike. Be li bizin demisione », a-t-il lancé avant de faire état d’une « opposition anti-démocrate”.

Les raisons évoquées de Nando Bodha quant à sa démission “sont non-fondées”, selon Pravind Jugnauth.

S’agissant du poste vacant de leader de l’opposion, Pravind Jugnauth devait ironiser que « personn pa ’le sa post-la ».