Des membres de Lalit (Photo d'archives)

« Minis pa get kestyon lanplwa ditu. Li innyor li », a pointé du doigt Lalit dans un post publié sur Facebook, commentant le Budget 2020/2021 présenté le jeudi 4 mai par le ministre des Finances, Renganaden Padayachy.

« Il n’a aucune idée sur comment empêcher les pertes d’emplois supplémentaires. Quand un secteur comme le tourisme s’est effondré totalement, il n’a aucune idée sur comment créer de l’emploi pour tous ceux [exerçant] dans ce secteur », est-il ajouté.

D’autre part, Lalit rappelle l’engagement de Pravind Jugnauth d’augmenter la pension de vieillesse à Rs 13 500 avant la fin de son mandat. « Il a été élu pour cela. Désormais, le ministre des Finances dit que la pension restera à Rs 9 000 », fait ressortir Lalit.

S’agissant des mesures annoncées en faveur de la sécurité alimentaire, Lalit souligne que « pena okenn gran proze pu transform gran, gran siperfisi later an prodiksyon alimanter, ni obliz tablisman fer lizinn pu prezerv e transform prodwi alimanter. Nil. »

« 100 000 maisons ».

D’autre part, le parti politique relève que le gouvernement promeut toujours la vente de terrains « avec toutes sortes de milliardaires » dans le but d’acquérir un Residence Permit « an-esanz pu betonn later ».

S’agissant de la construction de 12 000 logements annoncée par le ministre, Lalit estime qu’il aurait fallu « 100 000 maisons » pour atténuer le problème de logement. Rappelant également qu’en 2015, le gouvernement avait proposé la construction de 10 000 maison en cinq ans. Or, « pa mem lamwatye fini konplete ».

Lalit déplore, en outre, le manque de détails sur les « dangers de l’inflation », sur le « Centre For Disease Control and Prevention » et sur le sort réservé aux employés d’Air Mauritius, placée en administration volontaire, entre autres.

En conclusion, Lalit observe que « le Budget ne répond ni à la gravité de la crise économique ni à la menace contre la sécurité alimentaire, ni à la nécessité de production et d’emploi ».

A consulter le post dans son intégralité ici.