Le leader du MMM, Paul Bérenger, a dénoncé le comportement de l’Independent Broadcasting Authority (IBA) envers Top Fm. « La population a constaté que c’est un outil politique entre les mains du gouvernement, comme l’ICAC ou la MBC », a-t-il déclaré lors de sa dernière conférence de presse de 2020, ce samedi 19 décembre.

Pour rappel, l’IBA a reproché à Top Fm d’avoir « breach the code of conduct for broadcoasting services in the program ‘Tempo la so’ », le 24 février, suite aux propos tenus par Jack Bizlall à l’encontre du Premier ministre indien Narendra Modi.

L’affaire Kistnen a été à nouveau soulevée. Le leader des mauves a confirmé sa présence au Candlelight prévu cet après-midi, en face du poste de police de Moka, en solidarité avec la famille et les proches de la victime.

« Ce sera une manifestation symbolique avec la famille pour dire non au cover-up. Nous condamnons le manque de respect de Pravind Jugnauth vis-à-vis de l’enquête menait par une magistrate. Il a osé dire savoir que le ministre Yogida Sawminaden est innocent », fustige-t-il.

D’ajouter que, « malgré le vaste cover-up, nous faisons confiance à l’enquête judiciaire et au bureau du DPP ».

Paul Bérenger a fait comprendre que cette année a été l’année la plus mauvaise et sombre pour le parlement depuis 1968. « La pire des années avec des questions refusées, censurées ou restées sans réponse », a-t-il rappelé.

Il a également annoncé face à la presse, que son parti ne prévoit pas de fête de fin d’année, comme le veut la tradition chaque décembre. « Li pa enn lane ordiner, mood-la pa la« .