“Le MSM aura la majorité absolue” si les nominations au sein de l’Electoral Supervisory Commission (ESC) et de l’Electoral Boundaries Commission (EBC) se concrétisent, a averti Xavier-Luc Duval.

Le leader de l’opposition a, une fois de plus, condamné la nomination de proches du MSM sur le board de ces deux institutions, qui garantissent la bonne marche de la démocratie.

De fait, les noms proposés par le président de la République, Pradeep Roopun, constituent « une mise à mort de la démocratie », a fustigé XLD lors de la conférence de presse de l’Alliance l’Espoir, ce samedi 25 septembre.

La nomination de proches du MSM au sein de ces institutions, qui régularisent principalement la tenue des élections, « est un coup de poignard à la démocratie », a estimé le leader de l’opposition. « Nou pa dakor », a lancé ce dernier, exhortant la population à réagir.

Xavier-Luc Duval a, dans la foulée, imputé la “totale responsabilité” au président de la République. D’ailleurs, le leader de l’opposition a adressé une « lettre bien sévère au président Roopun”.