En raison de la motion de censure logée, débattue et reportée à l’encontre du Speaker, Sooroojdev Phookeet, le leader de l’opposition considère que le president de la chambre “n’a aucune raison de présider la séance”.

Arvin Boolell a rencontré la presse après une PNQ qui a connu de nombreuses interventions du Speaker à son encontre. “Nous déplorons la présence du Speaker”, a-t-il déclaré.

“Nous avions une série de questions mais ils n’ont rien répondu”, a regretté le leader de l’opposition, pointant du doigt la façon de présider du Speaker.