- Publicité -

Paul Bérenger compte « revenir à la charge » avec les autres scandales gouvernementaux

Face à la presse ce samedi, 6 août, le leader du MMM, Paul Bérenger, a relevé que l’affaire de Sniffing allégué a pour le moment escamoté les autres scandales qui ont éclaboussé le gouvernement.

- Publicité -

« Nous allons reprendre tous les scandales, dont l’affaire Kistnen, les fuites au MES, les cas d’abus sexuels dans l’école des sourds et les tortures policières, entre autres », a déclaré Paul Bérenger, ajoutant qu’il compte utiliser les conférences de presse et les rassemblements pour « revenir à la charge » sur les récents scandales.

En ce qui concerne la marche commune de l’opposition, Paul Bérenger a précisé qu’il y a eu deux rencontres en se sens et qu’une troisième est prévue ce lundi.

« Nous en discuterons lundi afin d’éclaircir les choses pour la marche, ou pour une autre action commune », a-t-il ajouté.

Néanmoins, le leader du MMM n’écarte pas la possibilité de tenir un meeting en commun avec les autres partis de l’opposition.

Revenant sur l’assemblée des délégués du Reform Party qui a eu lieu samedi dernier, Paul Bérenger a fait ressortir que le vote pour que le parti de Roshi Bhadain se rende seul aux élections générales les a « irrités ».

Pour rappel, 77.5% des délégués présents ont voté pour que le Reform Party se rende ainsi seul aux élections.

 

 

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour