La Cour suprême a rejeté la motion des élus de Rivière-des-Anguilles/Souillac (No 13), soit Kailesh Kumar Singh Jagutpal, Renganaden Padayachy et Muhammad Ismaël Rawoo, qui réclamaient le gel de la pétition électorale logée contre eux par le candidat battu du Parti travailliste et ancien ministre, Lormus Bundhoo.

Les élus de la majorité demandaient de faire rayer certains extraits de cette pétition contestant leurs élections au No 13.

Cependant, les juges Véronique Kwok Yin Siong Yen et Renuka Dabee ont statué que la question de gel de la pétition électorale, en attendant que la demande de révision judiciaire de Roshi Bhadain soit entendue, ne se pose plus puisque celle-ci a déjà été rejetée.

S’agissant des extraits de la pétition que les élus voulaient faire rayer, les juges ont statué que les élus ont failli à démontrer en quoi ces extraits vont les embarrasser ou encore leur porter préjudice dans le cadre de cette affaire.

Le cas au No 13 est le premier qui intervient à post-Judicial Review de Bhadain et relance ainsi les arguments qui seront sujets à débats dans le cadre de cette contestation des résultats des élections du 7 novembre 2019.