Le secrétaire-général adjoint du PMSD, Yannick Cornet, a soumis sa démission du parti ce vendredi, 30 avril,  lendemain de celle de Salim Abbas Mamode, qui parle de plusieurs points de désaccord avec le leader de bleus.

Yannick Cornet, membre du parti depuis 2014, affirme dans sa lettre de démission que depuis l’élection générale de 2019, les objectifs et la considération accordée à la jeunesse ont drastiquement changé dans le PMSD et la méritocratie est devenue un mythe.

« Le parti ne montre plus d’attention pour se battre pour les vrais problèmes qui minent le gagne-pain des Mauriciens et cela n’est malheureusement plus en accord avec ce que je partage », a-t-il écrit dans sa lettre, envoyée au leader du PMSD, Xavier-Luc Duval.

Il condamne également la manière autocratique dont les décisions sont prises ces derniers temps et « la faible considération accordée aux points de vue et opinions des membres du parti ».

A savoir que Salim Abbas Mamode siègera, quant à lui, comme indépendant au parlement.