« Alors que le sujet relève d’une importance capitale, les réponses fournies par le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal ont été une insulte envers la population, le poste de leader de l’opposition et l’Assemblée nationale », se désole Xavier-Luc Duval, leader de l’opposition.

Exaspéré par la réponse du ministre Jagutpal, le leader de l’Opposition, Xavier-Luc Duval s’est exprimé à l’issue de la session de la Private Notice Question (PNQ) de ce mardi 13 juillet.

Axée sur les produits pharmaceutiques, la PNQ du leader de l’opposition était adressée au ministre de la Santé.

Selon XLD il n’a pas eu de réponse concrète du ministre de la Santé qui s’est contenté de « faire du blabla » en donnant des réponses hors-sujet.

« Pas fin gagn ogmantasyon pansyon, ek pri medikaman inn ogmante par 20 à 30% » fustige le leader de l’opposition.  En conférence de presse, le leader de l’opposition a également évoqué « des pratiques illégales sous le Pharmacy Act » sous la tutelle du ministre Jagutpal.

Il a ainsi évoqué des solutions qui selon lui pourraient aider à réduire les prix des produits pharmaceutiques. Ce dernier est d’avis qu’il faudrait favoriser l’importation parallèle comme solution rapide.

Xavier-Luc Duval explique aussi qu’il faudrait comme le recommande « strongly » la WHO importer plus de médicaments génériques qui coûterait pour certains presque quatre fois moins cher.

Commentant la fermeture des écoles complètement à la suite d’un cas de COVID-19 dans une classe, Xavier Duval parle de manque d’organisation. Il explique que dans certains pays c’est la classe elle-même qui est isolée et non toute l’école.