L’objectif affiché est clair. L’Opposition range les armes, et met en place une série de rencontres, dans l’optique de contrer « la dérive » du gouvernement. Dans un élan d’entente cordiale, les membres de l’Opposition, Arvin Boolell, Paul Bérenger, Xavier Duval, et Navin Ramgoolam se sont réunis ce samedi 25 juillet au Hennessy Park Hotel.

Ce mouvement a pour but d’aboutir à une action de masse, annoncent-ils tous debout l’un à côté de l’autre. Pour le leader de l’Opposition, Arvin Boolell, « c’est une force consolidée davantage pour le bien-être de la population ». Un avis partagé par le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, « c’est un mouvement historique face à la vraie demande des Mauriciens », a-t-il ajouté.

Paul Bérenger, le leader du MMM, a quant à lui soutenu la nécessité de s’unir, afin de contrer les décisions de ce régime, concernant la situation actuelle au sein du parlement ainsi que les arrestations de ces derniers jours liées aux posts sur Facebook. Selon lui,  « nou demokrasi plis ki an danze ».

Le leader des Parti Travailliste, Navin Ramgoolam, a abordé les « delaying tactics » du régime de Pravind Jugnauth dans le cadre des pétitions électorales. Il explique que cette rencontre a été l’occasion, de mettre en exergue, les droits de contestation contre le gouvernement, « bann sirkonstans ‘le sa ek se enn gouvernman ki’nn kokin eleksion. Nou pou travay ansam parski bizin liber nou pei », a-t-il soutenu.