Le Social Contribution and Social Benefits Bill est « une bombe à retardement ». Se réunissant en conférence de presse, ce samedi 17 juillet, les membres de l’Alliance l’Espoir, à l’unanimité, se sont élevés contre ce nouveau projet de loi annoncé mardi aux cours des travaux parlementaires.

Ce projet de loi « compliqué » bouleversera le système de pension, selon le leader du MMM. Soutenant que les self-employed et les petits salariés se sont fait « piéger », Paul Bérenger a encouragé la population, surtout les jeunes, à dire « non à cette bombe à retardement ».

Abondant dans le même sens, l’ancien ministre des Affaires étrangères, Nando Bodha, s’est interrogé sur le « sustainability » et « l’affordability » du projet de loi. Evoquant que toute réforme de pension demande une réflexion profonde, Nando Bodha a estimé que l’avenir du pays est « en otage ».

Pour sa part, Roshi Bhadain a soutenu que le Social Contribution and Social Benefits Bill est « une arnaque pour les self-employed ».

« Ti dir zot al apply pou gagn led ek gouvernema, aster pe dir zot pou bizin kontribie », a fustigé le leader du Reform Party.

Prenant la parole à son tour, Xavier-Luc Duval, leader de l’opposition et leader du PMSD, a estimé qu’à travers ce projet de loi, le but du gouvernement est d’écraser la population au moyen de taxe.