L'opposition

C’est “inacceptable” que les Mauriciens paient pour la quarantaine à partir du 1er octobre, ont déclaré les dirigeants de l’opposition parlementaire, Arvin Boolell, Paul Bérenger, Xavier-Luc Duval et Navin Ramgoolam, en conférence de presse conjointe ce samedi 19 septembre.

Pour Xavier-Luc Duval, leader du PMSD, le séjour en quarantaine doit être gratuit « pour tous les fils du sol ». 

Concernant la lutte face au trafic de drogue, Paul Bérenger, leader du MMM, a soutenu que « c’est un échec total ». Arvin Boolell, leader de l’opposition, a demandé au gouvernement d’agir.

D’autre part, l’opposition a pris la décision d’initier des actions légales contre les dérapages à caractère communale. « Nous agirons sans pitié et mettrons la pression sur le CCID », a indiqué Xavier-Luc Duval.

Ils ont également profité de cette rencontre pour démentir certains articles de presse qui parlent d’une éventuelle alliance entre leurs partis.