« Ce n’est de gaieté de cœur qu’on a pris cette décision. » C’est ce que nous a confié le maire de Quatre-Bornes, Nagen Mootoosamy à propos de l’éviction définitive de l’élu du PMSD, Ziyad Mohammed Goomany du Conseil municipal. La raison étant qu’il s’est absenté des réunions du Conseil pendant six mois, soit du 26 janvier au 26 juillet 2021.

Le PMSD ne compte désormais plus que six membres au sein du Conseil municipal de la Ville des fleurs, alors que le MSM et le ML en compte dix et trois, respectivement. Compte tenu de ses absences successives au Conseil durant ces six derniers mois, Ziyad Mohammed Goomany a automatiquement perdu son siège. Toujours est-il que les bleus auront la possibilité de coopter un nouveau membre au Conseil en remplacement du conseiller déchu, comme le stipulent les règlements. « Nous n’avons aucun problème avec les élus des bleus, en dépit du fait qu’ils soient dans l’opposition. Bien au contraire, nous travaillons en équipe et ils le savent, mais la mairie est contrainte de se soumettre aux Standing Orders », soutient le maire.

« The seat of a Councillor shall become vacant on his death and where, without the prior leave of the relevant Council, he fails throughout a period of six consecutive months to attend a meeting of that council”, peut-on lire en substance dans les règlements. Le cas a préalablement été référé à la Commission Électorale pour décider de la marche à suivre. Week-End a tenté, en vain, de joindre le principal concerné pour connaître les raisons de ces absences répétées.