« Enn gouvernman ki pa onor so parol ». Face à la presse, ce vendredi 27 août, le chef de file du Parti travailliste au parlement demande aux syndicalistes de maintenir la pression afin de rappeler le gouvernement à l’ordre, concernant l’application du rapport du PRB, toujours en attente.

« Nou pou la pou soutenir zot », a-t-il lancé. Il déplore les dires du ministre des Finances, Renganaden Padayachy, sur l’application du rapport du PRB, ce dernier soutenant que le document sera mis en application le 1er janvier 2022.

« Le 10 juin 2019, Pravind Jugnauth disait que le rapport PRB sera publié en 2021 », fait-il remarquer.

Arvin Boolell soutient que, pour les travailleurs du secteur privé, ce gouvernement a délaissé les travailleurs du secteur public. « Je lance un appel aux syndicalistes : nous ne pouvons vivre dans un pays où le gouvernement pense pouvoir leurrer la population. Les travailleurs sont dans l’incertitude », a-t-il déploré.

Pour rappel, à l’issue du lancement du projet Montebello Smart City, Renganaden Padayachy soutenait que “nous devons attendre les recommandations du directeur du PRB. Cela ne se décidera pas à mon niveau. Il faudra trouver le bon équilibre entre l’application du rapport et la période de crise dans laquelle nous nous trouvons. Nous sommes en crise, mais nous remontons la pente. Il faut savoir faire le juste partage et gérer les finances publiques assez bien pour que nous puissions traverser cette période difficile et nous retrouver dans une phase de croissance forte ».

« Minis Finans inn vinn kre enn konfizion total », a ajouté le chef de file du PTr face à la presse cet après-midi.