Photo des élections générales 2019 - Triolet

De nouvelles délimitations des circonscriptions pourraient être en vigueur dès que le Leader of the House et Premier ministre, Pravind Jugnauth, fera adopter in toto, sans amendement aucun, les recommandations de l’Electoral Boundries Commission par l’Assemblée nationale. Avec le signal favorable de l’opposition parlementaire par la voix d’Arvin Boolell, le nouveau redécoupage électoral devra intervenir dans les meilleurs délais. Le point majeur de ce rapport de 168 pages est le fait que la circonscription de Savanne/Rivière-Noire (N°14), le fief du ministre du Transport, Alan Ganoo, sera amputé dé de 16 242 inscrits, venant des régions de Palma, Bassin et Résidence Kennedy. Ces électeurs voteront dorénavant à Belle-Rose/Quatre-Bornes (N°18), devenue la circonscription la plus de dense de Maurice, détrônant Pamplemousses/Triolet (N°5) et le N°14 lui-même.

L’autre grand chamboulement s’opère entre les circonscriptions de Grande-Rivière-Nord-Ouest/Port-Louis Ouest (N°1), perdant 9 985 électeurs avec la nouvelle délimitation jusqu’au N°5, avec un nombre d’électeurs réduit de 10 947. La seule consolation pour la circonscription N°1 est que l’archipel des Chagos y sera inclus, alors que le choix aurait également pu se porter sur le N°5.

Avec la mise en application du rapport de l’Electoral Boundaries Commission, présidée par Me Yusuf Aboobaker, Senior Counsel, le N°2 (Port-Louis Sud/Port-Louis Central) verra 10 181 électeurs additionnels venant principalement du N°1 tout en perdant 4 457 au profit de Port-Louis Maritime/Port-Louis Est (N°3). Le N°2 restera néanmoins la circonscription la moins dense avec 29 962 inscrits.

Le N°3 sera étoffé de 9 171 nouveaux électeurs et Port-Louis Nord/Montagne-Longue (N°4) d’un supplément de 7 597 venant du N°5. Pamplemousses/Triolet perdra 10 947 inscrits après cet exercice long overdue. Ainsi, les inscrits sur la liste de la Commission électorale des quatre circonscriptions de la capitale et de Pamplemousses/Triolet ont tout intérêt à vérifier leurs centres de vote respectifs dès la mise en application du redécoupage pour éviter des déconvenues et autre stress le jour des élections législatives.

Pour les circonscriptions de Grand’Baie/Poudre-df’Or (N°6) à Rivière-des-Anguilles/Souillac (N°13), très peu de changements devront intervenir, sauf des réalignements géographiques de forme avec le nombre d’électeurs demeurant sensiblement le même. Scénario similaire de statu quo pour La Caverne/Phœnix (N°15), Vacoas/Floréal (N°16) et Curepipe/Midlands (N°17).

Par contre, dans les régions basses des Plaines-Wilhems, Stanley/Rose-Hill récupérera 1 669 électeurs de plus avec l’annexion de la région Saint-Patrick et des agglomérations du Bout du Monde et d’Ebene Cyber Village. Le N°20 (Beau-Bassin/Petitie-Rivière) perd 440 électeurs du Morcellement Ghurburrun à Pointe-aux-Sables et de La Valette à Bambous.

La configuration numérique des circonscriptions s’établit comme suit, avec entre parenthèses les chiffres actuels :
N°1 (GRNO/PL Ouest) : 31 688 inscrits (41 536)
N°2 (PL Sud/PL Central) : 29 952 (24 238)
N°3 (PL Maritime/PL Est (N°3) : 30 918 (21 943)
N°4 (PL Nord/Mte-Longue) : 55 151 (49 918)
N°5 (P’mousses/Triolet) : 54 370 (65 115)
N°6 : (G’Baie/P.d’Or) : 53 905 (53 949)
N°7 (Piton/Riv du Remp) : 43 835 (43 993)
N°8 : (Q. Militire/Moka) : 45 104 (45 268)
N°9 : (Flacq/B. Accueil) : 56 788 (56 788)
N°10 (M. Blanche/GRSE) : 52 792 (52 835)
N°11 (VG’Port/R. Belle) : 43 824 (43 824)
N°12 (M’bourg/P. Magnien) : 39 274 (39 274)
N°13 (Riv-des-Ang./Souillac) 35 297 (35 297)
N°14 (Savane/Riv-Noire) : 47 541 (63 500) `
N°15 (La-Caverne/Phoenix) : 57 192 (57 256)
N°16 : (Vacoas/Floréal) 44 960 (44 960)
N°17 (Cpe/Midlnds) : 46 260 (46 260)
N°18 (B. Rose. Q. Bornes) : 58 267 (43 423)
N°19 (Stanley/Rise-Hill) : 10 102 (38 438)
N°20 (BB/Pte-Rivière-) : 44 084 (44 504)