• Narendranath Gopee : « Comment les parlementaires du GM peuvent-ils cautionner les agissements de Sooroojdev Phokeer, qui fait perdre au Parlement son honneur ? »

La Federation of Civil Service and Other Unions (FCSOU) déplore les agissements et les écarts de langage du Speaker de l’Assemblée nationale, Sooroojdev Phokeer, lors des travaux parlementaires de mardi. Pour le président de la FCSOU, Narendranath Gopee, Sooroojdev Phokeer aurait dû se poser en garant de la démocratie. Ce dernier, dit-il, a fait part d’autoritarisme ; et ce, « allant jusqu’à faire un walk-out pour une raison banale lors de la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition ». Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, devrait présenter une motion à l’Assemblée nationale pour le destituer comme Speaker de l’Assemblée nationale car il ne fait pas honneur au gouvernement, avance le syndicaliste.

Narendranath Gopee déclare au Mauricien : « C’est en raison des agissements du Speaker au Parlement que le gouvernement est en train de perdre de sa popularité à Maurice comme à l’étranger. » Pour lui, Sooroojdev Phokeer devrait « présenter ses excuses à la nation mauricienne avant de quitter le poste de Speaker car il a dépassé les bornes en faisant référence à la physionomie du député Rajesh Bhagwan au Parlement ». *

Le président de la FCSOU a également fait ressortir qu’ « il n’y a pas de place pour une personne qui ne respecte pas le Parlement pour son manque de respect. Comment les parlementaires du gouvernement peuvent-ils cautionner les agissements du Speaker qui fait perdre au Parlement son honneur? Un Speaker ne devait pas faire de parti pris au Parlement », a déclaré le président de la FCSOU.

Par ailleurs, pour rappel, les parlementaires ont écrit mardi au président de la République, Prithviraj Roopun, pour dénoncer le Speaker de l’Assemblée nationale. « The Speaker acted in the most dishonourable way by making vile and unacceptable references repeatedly and forcefully, to the dermatological condition of a seasoned and respected Member of the National Assembly, i.e.Hon, Rajesh Bhagwan. This can be clearly verified in the parliamentary video recordings. We strongly condemn this kind of attitude in the National Assembly, especially from the Speaker who is supposed to uphold the dignity and ethics of the House, which is resembling less and less of a Temple of Democracy and more and more of a boxing ring where standing orders and parliamentary principles are becoming simply non-existent. The speaker due to his obviously partial conduct, is bringing the National Assembly into disrepute, be it locally or intentionally », écrivent les parlementaires de l’opposition notamment Stéphanie Anquetil, Patrick Assirvaden, Eshan Juman, Ranjiv Woochit, Arvin Boolell, Fabrice David, Mahend Gungaparsad, Michael Sik-Yuen et Osman Mahomed. Il demande ainsi au président de la République de prendre position à l’encontre du Speaker de l’Assemblée nationale.

Affaire à suivre…