- Publicité -

Transport en commun – menace de grève : Ultimatum de 30 jours aux employeurs

L’Union of Bus Industry Workers (UBIW), et la General Workers Federation (GWF), maintiennent la pression et ont accordé un délai de 30 jours aux cinq compagnies du secteur du transport en commun et au ministre du Transport, Alan Ganoo, pour l’ouverture des négociations.

- Publicité -

Cela pour deux raisons : en premier lieu, ils réclament une hausse salariale de 25% en faveur des employés, et en deuxième lieu, que l’Interim Monthly Allowance de Rs 1 000 soit définitivement introduite sur leurs salaires de base.

« Faute de quoi, nou pou desann lor lari pou fer la grev », menace le porte-parole du syndicat, Ashok Subron. Il animait l’assemblée annuelle de l’UBIW hier soir.

Le syndicaliste compte également se tourner vers l’Employment Relations Tribunal (ERT) afin de mettre en lumière toutes les revendications des employés du secteur du transport en commun. »Ce n’est pas normal que ces employés ne bénéficient nullement les subsides gouvernementaux accordés aux compagnies », déclare-t-il.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour