Après le rassemblement des rouges, dimanche dernier, à Kewal Nagar, le PTr a réuni son Bureau politique vendredi, à l’issue duquel le leader du parti s’est adressé à la presse. Navin Ramgoolam en a profité pour passer en revue la situation dans le pays et annoncer que deux scandales concernant le Wakashio, dont le « by-pass de la Procurement Act » seront prochainement dévoilés.

Lors de ce point de presse, le leader du PTr a indiqué détenir des informations sur le Wakashio qui seraient préjudiciables. D’une part, dit-il, le gouvernement aurait contourné l’article 21 de la Procurement Act dans le cadre des paiements aux victimes. A cet effet, une compagnie qui aurait été recrutée a déjà envoyé ses factures au gouvernement. Et d’autre part, il y aurait le recrutement d’un Maritime Insurance Investor, à qui des honoraires faramineux devraient être payés. Il attend d’autres détails pour faire des révélations sur ces deux nouveaux scandales. Navin Ramgoolam déplore qu’en dépit des protestations, le gouvernement « maintient ses pratiques ».

Il a aussi parlé de l’arrestation, au cours de la semaine dernière, de l’activiste Bruno Laurette, estimant qu’il s’agit de « harcèlement ». « Le peuple trouve que c’est une injustice », dit-il, en établissant un parallèle entre ceux qui font des commentaires racistes et qui ne sont pas inquiétés. « Alors qu’un homme proche d’un ministre a fait des commentaires incitant à la haine raciale et, qui plus est, parle de fusils, cet homme n’est pas inquiété par les forces de l’ordre. C’est inacceptable. Il ne faut pas que la police agisse comme une police du MSM » , clame le leader du PTr. Il affirme détenir aussi des informations selon lesquelles on voudrait l’impliquer dans l’affaire Sherrygate, « encore ene lot fausseté. Zot fini lève onze cas contre moi. Dir not met. Nou va guette résilia devant ».

Navin Ramgoolam s’est par ailleurs réjoui que la Cour suprême a commencé à examiner les pétitions électorales de l’opposition, dont la première concerne la circonscription No 9 qui a été entendue jeudi dernier. Les pétitions pour les autres circonscriptions seront entendues dans les jours à venir, celle pour le No 8 le 28 septembre, le No 1, le 30 septembre, le No 14, le 1er octobre, le No 10, le 5 octobre, le No 16, le 7 octobre, le No 13, le 8 octobre, le No 19, le 12 octobre, le No 15, le 15 octobre et le No 17, le 27 octobre. Par ailleurs, après le premier rassemblement national tenu dimanche dernier à Kewal Nagar, le PTr se prépare à sillonner le pays pour plusieurs congrès régionaux dans les 20 circonscriptions. Le calendrier qui sera prochainement dévoilé, tiendra compte du Durga Puja qui aura lieu entre le 17 et 24 octobre.