Le leader du Reform Party, Roshi Bhadain, compte solliciter une rencontre formelle avec le Directeur des poursuites publiques, Satyajit Boolell, pour une discussion autour des détails dépoussiérés sur les dessous de l’Angus Road Saga. C’est ce qu’a indiqué l’ancien ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance pour faire suite à l’ultimatum lancé au Premier ministre et leader du Mouvement socialiste militant (MSM), Pravind Jugnauth.

Roshi Bhadain estime que les éléments qui font surface viennent compromettre la position et les explications fournies par le chef du gouvernement. De ce fait, il compte élaborer ses points avec le Directeur des poursuites publiques afin qu’il puisse définir les paramètres de la “Private Prosecution” annoncée, en ligne avec les dispositions légales.

Ce “move” de Roshi Bhadain intervient aussi après que l’ICAC a recueilli la version du Premier ministre sur les acquisitions controversées d’Angus Road la semaine dernière. Roshi Bhadain met en doute l’indépendance de l’ICAC sur cette affaire étant donné que le directeur général de la Commission anti-corruption ne serait pour lui qu’un nominé politique du Premier ministre. Affaire à suivre…

Ce dernier a transmis une correspondance au Directeur des poursuites publiques ce lundi :