Roshi Bhadain, leader de Reform Party, a décidé de riposter par voie légale à la plainte logée à son encontre par le ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance, Mahen Seeruttun.

Il a ainsi logé hier, jeudi 30 juillet, une mise en demeure contre le ministre, qui lui réclame des excuses publiques ainsi que des dommages d’un montant de Rs 25 millions.

Dans le document soumis, Roshi Bhadain fait état de « false and malicious declaration to the CCID and to the MBC TV ».

Pour rappel, le ministre avait déposé une plainte pour “fausses allégations” contre Roshi Bhadain aux Casernes centrales, le samedi 25 juillet. Une démarche qui fait suite aux dires du leader de Reform Party, qui a fait des allégations sur le ministre et un membre de sa famille concernant l’achat d’équipements médicaux auprès de la firme Pack & Blister.

Roshi Bhadain a retenu les services de Me Yousuf Mohamed et de Pazhany Rangasamy.