Le ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance, Mahen Seeruttun, a déposé une plainte pour “fausses allégations” contre Roshi Badhain, leader du Reform Party, aux Casernes centrales, ce samedi 25 juillet.

« Je ne permettrai à personne de s’attaquer à ma réputation et à mon intégrité », a déclaré le ministre à sa sortie des locaux de la Central CID, ce matin.

Le ministre Seeruttun, comme il l’avait indiqué dans une conférence de presse le lundi 20 juillet, soutient que « ni moi ni aucun membre de ma famille n’avons été impliqués dans l’achat d’équipements médicaux de la firme Pack & Blister ».

Selon Mahen Seeruttun, des séries de développements sont intervenus à la suite de sa conférence de presse indiquant que “c’est Roshi Badhain” qui véhiculerait de « fausses informations ».

« C’est inacceptable que quelqu’un puisse venir jeter de la boue sur moi et ma famille sans aucune preuve quelconque », a conclu le ministre des Services financiers.

Mahen Seeruttun est représenté par ses deux avocats, Rishi Pursem et Rouben Ramanjooloo.