Les travaux parlementaires ont été ajournés au 26 octobre prochain après l’adoption du Finance Bill en l’absence de l’opposition parlementaire. Les députés de l’opposition avaient quitté l’hémicycle au moment où le Premier ministre adjoint, Steven Obeegadoo, intervenait dans le cadre des débats sur le Finance Bill.

Ni le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, ni le leader du MMM, Paul Bérenger n’ont pris part aux débats sur le Finance Bill. Interrogé à ce sujet samedi dernier, Paul Bérenger avait dit que ce qui se passe à l’Assemblée nationale est un crime. « Le Finance Bill n’avait pas le droit d’exister tel quel. 352 pages avec tout dedans. C’est une protestation de notre part », avait-il dit en ajoutant que jamais il n’y a eu Finance Bill pareil dans l’histoire de Maurice.

Pour Xavier-Luc Duval c’est le Finance Bill le plus dangereux présenté. Chaque section de cette loi fait exprès pour permettre abus et corruption. « On nous oblige à parler à minuit veut dire qu’ils veulent que nous fassions partie d’une mascarade – que nous dénoncerons », a-t-il dit.