Depuis le 23 août, une cinquantaine d’étudiants de l’Université de Maurice (UOM), l’Université de technologie (UTM), l’Université ouverte de Maurice (OUM), l’Université africaine de leadership (ALU), le Middlesex, Université des Mascareignes et Curtin Mauritius participe à la 5e édition de « Huawei Seeds for the Future » à Maurice. Une formation en ligne de huit jours où les participants ont la possibilité de découvrir un écosystème numérique florissant.

Ce programme qui s’inscrit dans le cadre du 《« Huawei ICT Talent Cultivation Program » a été lancé en 2020 avec la participation de la vice-première ministre et ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun Luchoomun. « L’éducation est l’un des secteurs les plus importants, et aujourd’hui plus que jamais, la technologie joue un rôle crucial dans la formation et l’éducation, et nous l’avons constaté lors de la pandémie du COVID-19. Ce programme, Seeds for the Future, donne une vraie opportunité à ces jeunes talents. Je remercie Huawei pour cette initiative très louable pour encourager les talents locaux en TIC et façonner l’avenir de nos jeunes », avait déclaré la ministre félicitant le programme.

La COVID-19 venue néanmoins jouer aux troubles-fête n’a pas déjoué la formation de Huawei. La formation a été rapidement mise en ligne via des plateformes spécialisées appelées « Huawei Learn-on ».

Ainsi, avec le support technique de Huawei, les instructeurs formés des écoles incluses dans cette initiative ont accès à des plateformes de communication fluides, à des ressources pédagogiques pertinentes et aussi à des services de soutien rapides et pratiques.

Le CEO de Huawei Mauritius, Zheng Kui, est d’avis « qu’il est essentiel de continuer créer des opportunités dans le domaine de l’éducation afin de soutenir et promouvoir les talents qui seront les leaders de demain ». Ce dernier déclare que « le programme mondial Huawei Seeds for the Future donne ainsi des opportunités à ces jeunes talents. Ce sera une opportunité pour eux d’apprendre des professionnels et leur procurera plusieurs opportunités dans leur carrière ».

Pour rappel, Huawei a lancé cette initiative en 2008 dans le but de développer les talents locaux en TIC, d’améliorer le transfert de connaissances, d’accroître la sensibilisation et l’intérêt pour le secteur des télécommunications, et d’encourager la construction régionale et la participation à la communauté numérique.

L’effort de RSE de Huawei comprend l’initiative Seeds For The Future. Les difficultés économiques actuelles, ainsi que l’évolution rapide des technologies de l’information, nécessitent une base solide dans ce domaine. Ce programme favorise l’une plus grande productivité, l’employabilité et le développement de produits et de services.