Plus d’une cinquantaine des participants – comprenant des opérateurs touristiques, des entrepreneurs, ainsi que des propriétaires et directeurs de gîtes et de tables d’hôtes – étaient présent à l’ouverture des Assises du tourisme, à Rodrigues, effectuée par le chef commissaire et commissaire du Tourisme, Serge Clair. Au menu : deux jours de travail afin d’identifier les forces et faiblesses, ainsi que les opportunités et les menaces du secteur touristique rodriguais.

Dès l’ouverture des Assises, le chef commissaire a annoncé que Rodrigues aura son label “safe travel” qui, selon lui, « sera un outil très important de la destination et des hébergements pour les activités touristiques ». Réitérant ensuite son assurance que l’Assemblée régionale « s’engage à apporter tout son soutien à la promotion de la destination » à travers la commission et l’office du Tourisme. Aussi estime-t-il que cet atelier de travail est « une opportunité pour une réflexion profonde sur ce que nous voulons pour l’avenir du secteur ».

Serge Clair a également plaidé pour la « préservation des atouts » de Rodrigues, « qui font la beauté et l’authenticité de notre destination ». Il s’est ensuite appesanti sur l’aspect environnemental, évoquant « une île Rodrigues naturelle, où l’on plante des arbres et où on embellit ». Décriant « la pollution sonore, comme les aboiements de chiens et la musique qui joue trop fort, et qui dérange », il a demandé aux Rodriguais de « rester authentiques » et de « ne pas imiter nos amis d’ailleurs ».

Aurèle Anquetil André, président de l’Association du tourisme réunie (ATR), a également pris la parole. « Nous vivons une époque tragique de notre histoire. L’industrie touristique se retrouve la plus affectée par la pandémie de Covid-19. Mais Rodrigues continue de rebondir avec force et vigueur », dit-il. D’où l’importance, selon lui, des Assises, qui représentent « deux jours de travaux intenses afin d’accoucher d’un plan, répondre aux interrogations et trouver des solutions durables avec les moyens qui sont à la portée des Rodriguais, et qui existent déjà ».

Après ces deux journées, les groupes de travail seront appelés à émettre leurs propositions pour un tourisme durable et responsable, avec des stratégies claires pour relancer le secteur, avec la collaboration du bureau du tourisme à Rodrigues. À noter que les Assises du tourisme sont placées sur le thème “Le tourisme rodriguais face aux nouveaux défis”.