- Publicité -

Metro Express – À partir de ce lundi : Port-Louis relié à Curepipe

Les opérations commerciales sur un tracé de 26 km reliant Port-Louis à Curepipe démarreront ce lundi matin.

- Publicité -

« Une véritable transformation du transport en commun dans le paysage mauricien », souligne le CEO de Metro Express Ltd, Das Mootanah, non peu fier de la réalisation de ce projet d’envergure, démarré en 2017 et fin prêt moins de cinq ans plus tard, malgré le Covid.

Avançant phase par phase, le Metro Express, qui a connu divers contentieux,
devrait enfin changer le flux du trafic routier avec l’entrée en opération des 26 km,
à partir de ce lundi, même si pour l’heure, la problématique du parking sera
déterminante.

Si à ce jour, c’est 19 stations qui seront desservies, une 20e, soit celle de Caudan,
actuellement en phase de finalisation, viendra prochainement s’ajouter au parcours
qui s’effectue en une moyenne de 45 minutes entre Port-Louis et Curepipe, et vice-versa. Et si le coût du trajet entre Port-Louis et Curepipe s’élève à Rs 55, avec la ME Card, le tarif s’élève à Rs 52.

« Pour encourager l’utilisation de la ME Card, nous proposons des réductions de 2 à 5% », indique Das Mootanah, qui avance que l’objectif, en ligne avec la politique gouvernementale de réduire le flux du trafic routier, est d’inciter davantage d’utilisateurs à délaisser leurs véhicules pour profiter du métro, qui offre non seulement une rapidité de transport, mais aussi un confort et un changement du paysage.

Dans cette optique, conscient qu’avec la mise en route du tracé Port-Louis — Curepipe le nombre d’utilisateurs du Metro connaîtra une hausse conséquente, MEL compte mettre à disposition des passagers deux trams additionnels, principalement sur le trajet Rose-Hill et Quatre-Bornes, aux heures de pointe.

Cette avancée se fera en fonction de la tendance qui se dessinera à partir de cette semaine. S’agissant des feeder buses dont le concept n’a pas accroché, Das Mootanah indique que les autorités du transport étudient une nouvelle formule qui pourra satisfaire tous les utilisateurs.

« Tout dépend de la demande », dit-il, indiquant qu’en outre, avec le projet d’une nouvelle phase du tracé entre Rose-Hill et Réduit, en passant par Ébène, plusieurs avenues seront étudiées pour inciter l’utilisation du métro qui a déjà, depuis sa mise en opération, véhiculé plus de 10 millions passagers.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour

- Publicité -