- Publicité -

À Rivière-des-Anguilles : 4 heures d’attente pour 1 minute de vaccin

Grosse affluence, hier, au Rivière-des-Anguilles Village Hall pour l’administration de la première dose et de la Booster Dose. D’ailleurs, Le Mauricien était parmi cette foule, qui a attendu patiemment pendant pas moins de quatre heures sous le soleil de plomb. Une attente pénible certes mais, qui s’est déroulée dans une atmosphère bien moins stressante et anxiogène des autres grands centres. Après tout, dans la circonscription du ministre de la Santé, il n’y a pas droit à l’erreur.

- Publicité -

Depuis le début de la semaine, les centres de vaccination ont été pris d’assaut, et si d’aucuns auraient pu penser que les centres de vaccination dans les régions rurales allaient être moins bondées, grande sera leur surprise! « On a tous eu la même bonne idée en même temps, on dirait », lance une Curepipienne, qui a choisi Rivière-des-Anguilles pour sa Booster Dose.

Comme elle, ils étaient plusieurs à avoir fui les grands centres de vaccination pour tenter leur chance dans des centres bien moins fréquentés… dans l’espoir de ne pas se retrouver agglutinés dans un bâtiment mal aéré, et surtout pour ne pas beaucoup attendre. Ainsi depuis 7h, il y avait déjà du monde au portillon du petit Village Hall.

Pour cela, il faudra encore attendre, car tous les centres sans exception, y compris ceux des régions rurales connaissent le même taux d’occupation depuis quelques jours. « Oui, nous travaillons sans cesse depuis lundi. Nous essayons de prendre quelques pauses mais ce n’est pas facile surtout quand il n’y a pas beaucoup de personnel », confie un employé du centre de vaccination.

Cependant, même s’il a fallu attendre pas moins de quatre longues heures avant de ‘goûter’ enfin au vaccin, l’attente ne fut pas aussi pénible. « C’est vrai qu’il fait chaud et que nous attendons en plein soleil mais nous avons de la chance de nous trouver sur un terrain de foot, aéré, où les gens sont libres de s’asseoir et ont surtout l’espace pour respecter les mesures sanitaires », confie un habitant des hautes Plaines-Wilhems, qui a lui aussi, choisi de faire son vaccin à Rivière-des-Anguilles.

C’est dire que dans la circonscription du ministre de la Santé, l’on n’a pas droit à l’erreur. Ainsi, en plus des aménagements faits pour permettre à plus de 500 personnes d’avoir accès au vaccin, hier, un système de tickets a aussi été mis en place.

« Li bon koumsa, mo kapav al asiz inpe dan lonbraz, letan ariv mo tour », dit une habitante de la région, accompagnée de sa mère. « Nou pe fer nou 3e doz azordi. Ayo, mo’nn blie pran mo panadol, akoz mo tann dir sa Jansenn-la bien for. Kan mo rant lakaz, mo degaze mo al bwar 2 enn sel kou-la »,
dit-elle. En tout cas, malgré la chaleur et la longue attente, pas une seule plainte n’a été entendue. Comme quoi, le Mauricien est bien décidé à en finir avec ce virus !

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour