“Il est malheureux que certaines personnes créent la division, des frictions et de l’instabilité », a déploré le Premier ministre, Pravind Jugnauth, ce lundi 1er février au Morne. Le chef du gouvernement assistait à la commémoration du 186e anniversaire de l’abolition de l’esclavage sous le thème de la resilience.

Pour le Premier ministre, certaines personnes « ne respectent pas les institutions et la volonté exprimée de la population ». Faisant appel à la vigilance, il a lancé : « Fode pa met an danze linite nasional ».

Pravind Jugnauth a également soutenu qu’il est “inportan ki nou idantifie ek eliminn tou form diskriminasion”. D’ailleurs, selon lui, son gouvernement ainsi que celui d’Anerood Jugnauth “ont oeuvré pour la justice sociale”.