L’avocat Ashley Hurhangee réclame la démission du CEO de Mauritius Telecom, Sherry Singh, et parle de « fausseté » autour de la plainte portée contre lui.

Convoqué au CCID ce mardi, il souligne que l’enquête policière, initiée l’année dernière suite à la déclaration de Sherry Singh concernant une vidéo portant le titre de Sherrygate, n’aurait rien trouvé d’incriminant.

L’homme de loi relève que ce n’est que suite à la déposition de Shameem Onenonly, alléguant qu’il y aurait eu un complot durant la campagne électorale, qu’il s’est retrouvé convoqué par les enquêteurs.

« J’ai confiance en la justice », a lancé Ashley Hurhangee face à la presse.

Le panel d’avocats présents a, lors de l’enquête, réclamé que Shameem Korimbocus ne quitte pas le pays jusqu’à ce que lumière soit faite sur cette affaire.

« Nou demann lapolis pa les li ale parski ena deklarasion kont li pou ‘forgery’. Ena verifikasion pou fer », a précisé son homme de loi, Me Yousouf Mohamed.

L’interrogatoire d’Ashley Hurhangee se poursuivra demain, mercredi 23 septembre.